Un rapport émis par une société d’influence marketing montre des chiffres. Il révèle l’explosion des montants accordés au influenceurs sur Instagram par les marques. La grande surprise est que,  les plus gros comptes à plusieurs millions d’abonnés ne sont pas les seuls à en bénéficier.

1. Instagram, serait le nouvel eldorado des marques ?

Selon Izea, une société spécialisé dans le marketing d’influence, et relayé par Business Insider, les marques auraient largement augmenté leur budget dédié aux influenceurs sur le réseau social. Un post sponsorisé payé 134,04 dollars en moyenne en 2014 est aujourd’hui payé 1 642,77 dollars, soit une rémunération multipliée par douze. Ce montant en explosion s’explique notamment par les changements qui ont eu lieu sur instagram. Si en 2014, il fallait compter sur un simple post sponsorisé, l’arrivée des Stories sur le réseau social a modifié la façon dont les marques procèdent en privilégiant désormais des lots de contenus plutôt qu’un post isolé.

2. Quelque chiffres du rapport

Voici le tarif moyen d’un post sponsorisé sur Instagram, selon Izea :

  • 2014 : 135 dollars (122 euros)
  • 2015 : 381 dollars (345 euros)
  • 2016 : 863 dollars (783 euros)
  • 2017 : 1 170 dollars (1062 euros)
  • 2018 : 1 144 dollars (1038 euros)
  • 2019 : 1 643 dollars (1491 euros)

Et la rémunération n’est pas le seul facteur qui a changé. Au fil des années, la façon dont les contenus sponsorisés apparaissent sur Instagram a également évolué. Au fur et à mesure que les Stories sont devenues populaires sur Instagram, les “lots de contenu sponsorisé” sont devenus le format de campagne marketing préféré de nombreuses marques. 

3. Contre la loi du jungle

En plus de ce budget en hausse, les marques ont également intégré que les plus gros influenceurs n’apportent pas forcément l’impact escompté, et que les micro-influenceurs (ceux de moins de 100 000 abonnés) proches de leur communauté, permettent parfois de cibler davantage les éventuels consommateurs. Business Insider rapporte notamment qu’une micro-influenceuse mode d’un peu moins de 25 000 abonnés pouvait toucher 2000 dollars pour un lot de contenus sponsorisés, quand une autre de 76 000 abonnés réclame nécessairement entre 1500 et 2000 dollars par publication sponsorisée et quelques Stories. Pour autant, cela ne signifie pas que les « gros » influenceurs comptant plusieurs millions d’abonnés ne bénéficient pas de ce business florissant, bien au contraire. La vedette américaine Kim Kardashian, par exemple, gagnerait entre 300 000 et 500 000 dollars par publication sponsorisée sur Instagram.

4. L’explosion de la rémunération des influenceurs sur Instagram va-t-elle se poursuivre ?

Nous émettons quelques doutes notamment, car détecter les faux influenceurs risque de devenir plus compliqué. Instagram fera disparaitre les likes sur les publications. Maintenant que les gens n’ont plus à s’assurer que leurs likes soient en corrélation avec leurs abonnés, ce qui est l’un des moyens les plus faciles de détecter les fraudeurs, je pense que cela créera encore plus de faux influenceurs.

Lancez-vous !

Dites-nous votre besoin, nous vous proposons les meilleures solutions.